Les merveilles des 3 canyons réunionnais

Vous rêvez d’escalader quelques-uns des canyons de l’Océan Indien, nous allons vous parler des trois types de descentes canyoniques les plus sensationnelles de l’Île de la Réunion.

Photo credit: María Renée Batlle
Photo credit: María Renée Batlle

Jouant en termes de développement de l’écotourisme sur tout le pourtour africain, les canyons réunionnais constituent l’une des spécificités de la biodiversité de cette partie du monde.

Sensations fortes à Trou Blanc

Photo credit: David Domingo
Photo credit: David Domingo

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Grand Canyon de Trou Blanc est sans doute le plus reconnu donnant aux passionnés d’escalade un parcours superbe.

En effet, ce canyon réunionnais est classé parmi les plus ludiques, très difficile d’accès. Il est très aquatique et ne doit en aucun cas être un sujet d’initiation au canyoning. C’est pourquoi il est conseillé seulement à des personnes à l’aise dans l’eau, motivées et avec de bonnes conditions physiques.

Près d’une heure de montée, le Trou Blanc est constitué de gigantesques roches blanches ayant donné son nom de « Trou Blanc ». Ce dernier est qualifié d’ « Aqualand » et caractérisé d’une parfaite succession de 10 toboggans, d’une Tyrolienne de 20 mètres et de 3 rappels de 10 mètres environ. Les amateurs de sensations fortes seront comblés lors de cette escalade à Trou Blanc.

Randonnée aquatique dans la Rivière des roches

Photo credit: jpto_55
Photo credit: jpto_55

La Rivière des Roches pour sa part vous fera bénéficier d’une atmosphère tropicale avec sa merveilleuse végétation et sa géologie assez attrayante constituée d’orgues basaltiques.
Elle est moins dangereuse, ou du moins ne vous expose pas à un terrible danger que Trou Blanc.
Avec ses piscines naturelles, l’accès y est beaucoup plus facile, car peut être faite en nage. La descente est à quelques mètres soit entre 5 à 8 mètres.
Pour pouvoir escalader cette merveilleuse Rivière des Roches, la maîtrise de la nage et du saut à hauteur devront être les maîtres mots de ceux qui désirent s’aventurer sur ce canyon.
En tout, la Rivière des Roches de la Réunion est réputée être la meilleure pour la pratique de randonnées aquatiques en famille, en groupe ou en solo.

Le paradis du canyoning réunionnais à Takamaka

Photo credit: David Domingo
Photo credit: David Domingo

Un dernier canyon très spectaculaire à rencontrer dans les îles de l’Océan Indien est celui de Takamaka.C’est sans doute le plus dangereux des grands canyons réunionnais. Dans un décor tropical et sauvage, les cascades de Takamaka coulent en amont. Son parcours est ainsi réservé à des personnes à de très fortes motivations, pratiquant régulièrement des exercices physiques et ayant du moins quelques expériences en matière de canyoning.

Ayant différents sens (canyon, arbre, vallée…), le mot « Takamaka » était à l’origine le nom donné à un arbre poussant au large des îles de l’Océan Indien telles que la Réunion. Le barrage du sud de Takamaka est très difficile d’accès. De plus, le sol est très glissant. C’est pourquoi il a fallu installer 26 échelles pour nous aider à le franchir. Une chute quelconque peut constituer un danger pour tous et s’avérer très douloureuse. Ainsi, prudence est de mise.
En résumé, que vous soyez en famille, en groupe ou seul, il est toujours préférable de se confier à une agence de pratique de canyoning pour pouvoir profiter pleinement de votre aventure.

Vous aimerez sûrement