Pleins feux sur la Nouvelle-Angleterre

Chaque automne, les visiteurs sont nombreux à sillonner la région pour admirer le flamboiement de ses forêts d’érables. Éblouissant !

Certains coins du globe ne dévoilent leurs charmes qu’à la faveur d’une saison bien précise. En Nouvelle-Angleterre, l’une des régions historiques des États-Unis, aujourd’hui divisée en six États – Maine, Connecticut, Massachusetts, Vermont, New Hampshire et Rhode Island -, c’est en automne que le miracle se produit

Les épaisses forêts adossées aux montagnes des Appalaches, et qui recouvrent 70 % du territoire, éclatent alors de mille feux. Le feuillage des érables vire à l’écarlate, les buissons de myrtilles roussissent, les sycomores se parent d’ocre et d’orange, et le rouge envahit les marais où m’on récolte, à la surface de l’eau, les petites baies couleur sang de la canneberge.

Ce spectacle flamboyant attire chaque année des millions de curieux, que les habitants de la région, amusés par cette invasion, ont baptisé familièrement les « leef peepers », les voyeurs de feuilles. Afin d’accueillir ces visiteurs saisonniers, une myriade de gîtes ruraux et de bed and brekfasts ont ouvert dans l’arrière-pays.

Pour en profiter, le plus simple est de partir de Boston, sur la côte est du Massachusetts, où se concentre l’essentiel de la population. De là, trois itinéraires s’offrent à vous. Vers le sud, avec la route de la Last Green Valley qui relie certains des plus vieux villages du Connecticut, agrémentés de demeures de style colonial et d’églises en bardeaux de bois.

Vers l’ouest, avec la route 2 qui traverse la forêt nationale des Green Mountains – Vermont -, dont les clairières dorées abritent des orignaux, castors et dindes sauvages. Et, surtout, vers le nord où l’on trouve les paysages les plus spectaculaires. On empruntera alors la Kancamagus Highway, qui ménage des vues sur les crêtes des White Mountains, avant de rejoindre la région du Rangely Lake. Là, une multitude de lacs étincellent entre les montagnes et servent de miroir à la forêt rougissante.

L’automne dans toute sa splendeur…

Conseils aux visiteurs :

  • Quand partir ? En automne bien sûr ! Soit, idéalement de septembre à octobre, les hivers pouvant être précoces, surtout dans le Maine.
  • À faire : une sortie en ferry vers les îles de Nantucket et Martha’s Vineyard, juste au large de Boston. Ces lieux de villégiature estivaux pour la jet-set retrouvent leur sérénité en septembre.

Vous aimerez sûrement