Voyage gourmand en Polynésie : top des plats à découvrir absolument

La Polynésie Française est une destination complète. Constituée de plus d’une centaine d’îles, elle est parfaite pour des vacances balnéaires, un séjour nature, un séjour écotouristique, un circuit culturel, etc. Elle est également idéale pour une escapade gourmande. Si cette dernière vous branche à l’occasion de votre prochain périple en Polynésie Française, quelques plats typiques méritent d’être essayés absolument. Régalez-vous avec les incontournables suivants.

Le « ‘Ota ‘ika » ou le poisson cru à la tahitienne

Si votre voyage gastronomique en Polynésie passe par Tahiti, la plus grande île du territoire, ce plat est un véritable must-try. Il s’agit d’une salade typique de l’île devenue un plat national. Très léger, la salade est faite de mahi mahi qui est une variété de dorade. À cela s’ajoutent des tomates et des légumes, notamment des concombres, des carottes et des oignons. À défaut de mahi mahi, vous pourrez utiliser du thon rouge.

Sa recette est très simple et la préparation ne prend que quelques minutes. Il suffit de couper en dé le mahi mahi cru pour ensuite le plonger dans de l’eau salée. Laissez poser 5 minutes, puis égouttez-les et mettez-les dans un bol. Versez-y les tomates et les légumes préalablement coupés en lamelles, et ajoutez du jus de citron et du lait de coco. Salez et poivrez et mélangez bien ! Laissez mariner quelques temps avant de le servir.

Les plats cuits dans l’« ahima’a », le four traditionnel de la Polynésie

Comment passer à côté de ces mets succulents cuits dans l’« ahima’a » lors de votre escapade gourmande en Polynésie ? Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’« ahima’a » est un four traditionnel, un véritable outil de cuisson. Il s’agit d’un trou creusé dans le sable ou la terre au fond duquel on étale des noix de coco sèches ou simplement du bois.

Ces dernières sont ensuite couvertes de pierres volcaniques préalablement chauffées. Au-dessus de celles-ci, on place un tapis de feuilles de bananiers. On y étale les aliments à cuire. Cela pourrait être de l’« eia » (une espèce de poisson), du « fe’i » (une sorte de banane plantain), de la viande de « pua oviri » (cochon sauvage), etc. Lorsque tout est bien disposé, sans aucun débordement, on recouvre à nouveau avec des feuilles de bananiers, puis du sable ou de la terre. La cuisson dure environ 4 heures.

Le Po’e banane, un délice sucré inégalable

Si vous faites partie de ceux qui raffolent des sucreries, vous serez très bien servis en Polynésie. L’archipel offre une grande variété de délices sucrées, dont le fameux Po’e banane. Il s’agit d’un dessert typiquement polynésien, dont le goût est meilleur lorsqu’il est tiède.

Comme son nom l’indique, il est préparé avec des bananes, du tapioca (fécule de manioc), du lait de coco et quelques gousses de vanille. Toutefois, il existe une infinité de déclinaisons. Vous pourrez par exemple essayer le Po’e banane à la papaye ou celui à l’ananas.

Vous aimerez sûrement